Contre la democratie

Le mythe de la democratie se construit sur l’idee du pouvoir et sur l’idee de peuple.

 La democratie signifie litteralement pouvoir du peuple ou peuple souverain. La democratie n’existe pas ne tant que realite politque et n’existera jamais car elle fonde son existence en tant qu’idee sur des concepts qui restent indefinissables. Qu’est ce que le peuple, qui exactement constitue le peuple ? Est ce chacun d’entre nous telle les cellules d’un corps ? Mais ou est le corps ou est la voix qui en exprime la volonte ?

En fait il est evident que le peuple en tant que realite objective n’existe pas, il n’est qu’une fiction, un alibi qui sert a appuyer le pouvoir de ces « representants », ceux qui parlent en lieu et place de nos bouche. Le peuple c’est ce corps social etranger dont les voix officielle affirme qu’il a une volonte qui n’est pas la notre et qui est prevaut moralement a la notre. Le peuple est un objet de propagande.

 La democratie est donc bien un mythe, au sens d’une mystification, un tour de passe passe oral dont le but est de faire rever le citoyen, lui faire croire en un destin, une histoire politique auquel il participerait.

De meme pour son pouvoir. Ce corps qui n’exitse pas n’a aucune volonte et donc aucun pouvoir. La volonte est celle que lui prete ceux qui peuvent parler en son nom et son pouvoir n’est que le leur.

Comment nait le peuple ou meme l’idee de societe qui est son symmetrique non politque et sert aussi en tant que concept a ecraser mentalement l’individu ? Il n’existe a l’origin et n’existera jusqu’a la fin des temps qu’une seule realite physique: nous en tant qu’individu. Le peuple ou bien encore le corps social sont des images mentales construite et diffuse par les medias qui servent d’ecran entre nous et les autres.

Qu’est ce que le media ? Il s’agit d’un intermediaire, un objet qui aboli la communication direct entre individus incarnes, capable de construire un debat critique. Il s’agit d’une objet qui artificialise la communication. La propriete la plus determinante du medias est qu’il eradique toute possibilite de reponse individuelle: la parole nous est distribue et eventuellement quelqu’un d’autre, choisi par le filtre mediatique jouera la contradiction dans un debat mediatique. Le media empeche donc par essence la construction de la pensee critique. Plus une societe est mediatise plus ces membres sont intellectuellement atones. Ce n’est pas qu’ils soient initialement idiots ou apathique, mais cette faculte initiale du jugement critique qui devient entierement inutile et ne trouve jamais le champs de son expression s’atrophie.

La mediatisation des esprits et l’inquisition sociale.

(ou pourquoi il faut tous les supprimer)

La renaissance individuelle ou le sabotage mediatique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s